Nadia 4.




- " C'est complet !"










Alors qu'elle allait faire demi-tour, son interpellation lui fit changer d'avis. Après tout, il avait peut-être bientôt fini !

- « C'est complet j'ai dit. »

Et d'un geste, il refermait son cahier.



- « J'vais vraiment finir par croire que t'es bouchée, Calcuta.
- « Qu'est-ce-tu fais là ?
- « D'après toi ?
- « T'allais partir ? »

Regard mauvais de l'interessé.

- « Non.
- « Bah pourquoi tu fermes ton cahier alors ? T'as une revue cochonne à cacher ? Tu peux aller faire ça ailleurs, hein. Moi j'ai besoin de calme.
- « J'étais là avant. Va faire suer quelqu'un d'autre. »

Sur ces mots, il rouvrit son cahier et sembla oublier sa présence.


Nadia jeta quand même un coup d’œil et vit qu'il s'agissait de biologie, et non pas de filles dénudées.
 S'apercevant de son indiscrétion, Django demanda :

 

- « Qu'est-ce-que tu fais encore ici ? »


- « Oh rien c'est bon, j'm'en vais...
- « Mais qu'est-ce-que t'attends ?! Allez ! De l'air ! »



Elle s'éloigna sur ces amabilités, complètement désœuvrée. Où allait-elle bien pouvoir aller un Samedi après-midi ?

- « Donc si je fais ça, ça donne ça, mais pourquoi je trouve pas ça... Ça m'énerve ! »




***




Le lendemain.



- « Nan mais c'est un cauchemar !
- « Oh ! Hey ! Faut partager, hein !! Allez c'est mon tour ! C'est le seul coin pénard d'Oaz, j'ai le droit aussi.
- « Va-t- en Calcuta.
- « Non !
- « Si !
- « Non !
- « Mais tu vois pas qu'je bosse, là ?! »



- « Encore le même truc qu'hier ? »
- « Non.
- « Si j'ai vu."



- « Mêle-toi de tes fesses. Allez, fous le camp. »



- « Comme tu veux ! C'est dommage, on l'a déjà fait ce chapitre, nous. Mais bon, comme tu veux rester comme un idiot 10 ans sur le même problème ! Salut gros nul !
- « Salut connasse. »



- « Putain elle va m'faire chier jusqu'au bout celle-là. »



***



Le lendemain.



Nadia avait pris sa soirée aujourd'hui. Pas de steack tombé, pas de friture, pas de clients indécis. Elle avait décidé de se changer les idées, et quoi de mieux qu'un footing comme alibi pour s'échapper du foyer dégoulinant d'amour des Calcuta ?
Sa course l'avait menée sur la petite colline. Au fond, elle devait reconnaître que ce n'était pas un hasard. Elle y avait pensé toute la journée.
Elle ne savait pas bien ce qu'elle cherchait, en allant là-haut. Ils ne s'appréciaient pas et n'avaient rien à se dire. Et pourtant, elle était là. Et lui non. Visiblement, elle était seule à ne pas savoir ce qu'elle était venue chercher ici.
Sans trop comprendre le sentiment de déception qui commençait à l'envahir, elle haussa les épaules et décida de faire contre mauvaise fortune bon cœur et se dit qu'elle serait bien, là, allongée sur un banc avec de la musique.

Elle s'avançait donc pour aller s'installer quand une silhouette couchée sur le banc la fit sursauter.


C'était lui. Et il dormait. Avait-il passé la nuit ici ? Ses vêtements lui apprirent que non. De plus, il semblait l'avoir aperçu au lycée quelques heures plus tôt.
Elle fit le tour du banc pour se planter devant lui :


- « Eh Django ! Debout ! C'est mon tour !
- « Que... Hein ? »






- « Toujours aussi aimable à ce que je vois... »

Il se redressa péniblement et elle prit place à ses cotés, bien qu'il ne l'eut pas invitée à le faire.



- « Alors ? T'as réussi ton problème ?
- « Qu'est-ce-que ça peut bien te faire ?
- « Eh bien quand tu auras fini, tu me laisseras la place.
- « Quand j'aurais fini, j'en attaquerai un autre. »

Elle se tourna vers lui, interloquée :

- « Nan ! T'as toujours pas fini ?!
- « …
- « Vous êtes pas des flèches, vous les sportifs, hein ?
- « Tu peux parler... Ton dernier bulletin est pas fameux il paraît..."

Furieuse, elle demanda :

- « Comment tu... ??!!!! »

Et puis elle comprit. Anjana et la mère de Miko étaient amies.



- « MAIS ELLE PEUT PAS LA FERMER CELLE-LA ?!!!
- « C'est ce que ça fait les copines. Ça parle. Mais je comprends que tu piges pas...
- « Oh la ferme !
- « Toi la ferme ! Qu'est-ce-que tu viens m'saouler, là ?!
- « Mais ce coin ne t'appartient pas Django ! J'suis pas là pour toi, j'suis là pour le banc ! J'ai besoin de calme ! C'est pas toi qui a 4 mômes qui te braillent dans les oreilles en permanence ! C'est quoi ton excuse ?! A quoi ça te sert de faire de la bio pour courir après un ballon, hein ? Vous avez pas besoin d'un cerveau à c'que j'sache ! »

L'adolescent secoua la tête d'un air las et eut un petit rire nerveux.



- « J'te jure Calcuta, tu m'facilites vraiment pas la tâche.. »



***





- « Bon ! Alors qu'on soit bien d'accord ! Je t'aide pour ça, et après tu me laisses la place ! Par contre, je te promets que si t'es trop nul, je te laisse tomber, mais toi t'es obligé de partir ! Je suis déjà bien gentille d'essayer, hein !
- « Ouais bah on verra le résultat du contrôle et on en reparle.
- « Nan mais attends ! C'est facile ! Tu foires et tu restes là !
- « C'est pas le but, débile ! Si je te demande de l'aide, c'est pas pour faire semblant de rater !
- « Ouais ben tu peux aussi être une brêle. Donc le deal c'est que je t'aide, et qu'importe le résultat, le spot est à moi.
- « Tu m'prends pour une bille ou quoi ? Qui me dit que tu vas pas me raconter n'importe quoi ?!
- « C'est à prendre ou à laisser !
- « Eh ben je laisse ! T'es trop tordue... »

Alors qu'il s'apprêtait à se lever :

- « Attends attends ! Bon... Ok... Promets moi que tu vas le déchirer, ce test.
- « Promets moi que tu sais ce que tu fais. »

Elle le regarda droit dans les yeux et dit :

- « Deal. »





***





- « Hum... Hum... Hum...
- « Allez Django !!! J'ai mal aux fesses !
- « Hum... 56 ?
- « 56 croutons ?!
- « 56 %.
- « 56 % de lamas ?
- « 56 % d'enfants de moins de 4 ans.
- « Bon ! Mais c'est faux.
- « QUOI ?!
- « C'EST FAUX ! T'as oublié une étape dans le calcul. Relis l'énoncé. Ils te demandent quoi ?
- « Oh !
- « Oui, « oh ! »
- « Humhum, humhum... 78% d'enfants de moins de 4 ans diagnostiqués en plus en 10 ans.
- « Ok. Allez, suivant. »




***





- « Hum... Hum...
- « J'en ai marre. J'ai faim.
- « Et moi j'ai soif. Diabète de type 2.
- « Répond pas au hasard !
- « C'est pas au hasard !
- « Alors pourquoi ?! Faut justifier tes réponses !
- « Parce-qu'il y a insulino-résistance.
- « Bien ! Dernière question ! »



***





- « Euh... Là je sais pas...
- « Je vais me jeter de la falaise.
- « On finit avant.
- « C'est dans le cours.
- « …
- « Comaaaaaaa...
- « Rooooo arrête d'en faire des tonnes !
- « Mais non triple buse ! Comaaaaaa...
- « … HA ! Coma acido-cétosique ?
- « Pfiou... On y est arrivé ! »



- « Hé hé ! Beh c'était pas si dur !
- « Parle pour toi... T'as pigé, c'est bon ? Les différences entre les deux diabètes ? Et le piège de la première question ?
- « Ouais ! C'est dans la poche !
- « Une antisèche... Tout ça pour ça...
- « Mais non... C'est une expression...
- « Mouais... »



- « Par contre, on va y aller, il est bizarre le type.
- « Bah alors t'as peur dans le noir avec des inconnus ?
- « Tout le monde a peur dans le noir avec des inconnus, Calcuta. Sauf les cinglées comme toi. »



- « Mais il fait rien de mal, il se fait à manger !
- « Il a mis des cailloux, Calcuta.
- « Ah. »

L'homme se retourna et proposa :

- « Z'en voulez? »




- « Non merci, on a fini. Bonne soirée !
- « Trouillard.
- « Tarée. »






9 commentaires:

  1. Ah tiens ! un nouvel allié ? Ca va peut être nous la calmer un peu ?
    Et pourquoi ils n'aiment pas les cailloux ? C'est bon les cailloux, c'est régime et tout !!!

    Donc vivement dimanche alors ?

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On croise les doigts !!

      Bisous et merci d'être passée !!

      Supprimer
    2. je suis tout à fait d'accord avec toi Noog, c'est hachement bon les cailloux ^^

      Supprimer
  2. Hihihi , il m'a bien fait rire ce chapitre. Sacrée Nadia !! :D

    RépondreSupprimer
  3. Mais, si elle est si "intelligente" que ça, pourquoi elle se prend des D aux exams ???
    elle fait exprès de répondre à coté de la plaque ou bien ??? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ben en voilà une bonne question mon Ptit Python ! Après toutes ces gonzesses (bisou) qui ne voient que de l'eau de rose ! Je crois qu'elle y répond dans le chapitre suivant. En partie. Ou pas du tout finalement. Je me souviens plus. Mais très bonne question !! XD

      Supprimer
  4. Il est temps qu'elle apprenne à vivre un peu. Ce n'est pas bon de continuer à rester dans le passé comme elle l'est. Et ça ne sert à rien, surtout qu'on ne sait pas au final si elle retrouvera Daniel ou pas après tout ça. Et surtout, où ils en seront tous les deux quand ça sera le cas.
    Si elle a quelqu'un auprès d'elle, quelqu'un qu'elle aime vraiment et qui la comprends, ça sera peut-être plus facile.
    Il semble que le monsieur soit un parfait candidat, mais l'avenir nous le dira !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème de Nadia c'est qu'elle est traumatisée. Elle peut pas aller de l'avant toute seule, et elle refuse le soutien de autres. Donc pour elle, ce sera compliqué un moment :-/ Après tu as raison, on sait pas du tout si Daniel va refaire surface donc ça peut durer longtemps !
      Quant au candidat, affaire à suivre en effet ;-)

      Supprimer

Pensez à ctrl+C votre commentaire car blogger est capricieux ^^"
Merci ;)