Nadia 19.









Assise, là, sur le lit de Nadia, laquelle s'est assoupie la tête posée sur ses genoux, Anjana se souvient.



Elle se souvient de la petite Nadia pleine de vie, comme totalement indifférente au drame qui vient de bouleverser, déjà, sa courte existence.



Nadia qui peut passer en une seconde de l'euphorie à la colère.



Nadia qui tente d'écouter, vainement... Car finalement, au fond d'elle, c'est toujours la même qui gagne. 



La blessure de son petit cœur finit toujours par lui rappeler qu'elle va perdre.



Mais Nadia ne capitule pas facilement. Quand Lin arrive et menace de lui emporter ce qu'elle a de plus cher, la petite furie reprend le dessus et marque bien son territoire.



Elle se souvient du regard qu'elle a lancé à son frère, ce soir là.  Il la résumait tout entière : entre résignation et défit.



Mais elle sait s'adapter, quand elle veut. Peut-être que son frère en a marre de la petite grincheuse qu'elle est. Alors elle va faire des efforts. Tenter d'être plus féminine, comme Lin, et peut-être aussi moins lui crier dessus. Car oui, elle aussi est capable de lui prouver comme elle l'aime son frère. Dix fois plus que Lin !



Mais c'est trop tard.
Sans explication rationnelle, Daniel part. Le début d'une longue descente aux enfers pour la petite brune. Rien que d'y penser, Anjana en a des frissons. Quel déchirement de la voir s'éteindre, petit à petit. Puis s'enfermer dans cette agressivité qui devient son mode de vie.



Mais comment lui en vouloir ?
Nitish ne comprend pas. Nitish ne voit pas combien elle souffre. Il en a marre. Alors Anjana fait le tampon, l'arme de patience, car elle, attend sagement la brèche qui lui permettra de s'engouffrer au travers de cette levée de boucliers permanente.
Elle le sait, ça va arriver. Il faut être patient, c'est tout.



Et puis le miracle survient. Nadia s'ouvre. Enfin. Elle porte de l'intérêt à quelqu'un.



Elle met toute son énergie combative au service d'un autre.
Son premier amour.



Mais comme la vie n'a pas été assez cruelle avec elle, il faut que Fabien soit indisponible. 
Mais Nadia reste Nadia. Ce n'est pas pour elle, qu'elle se bat. C'est pour lui. Alors elle ravale sa fierté et va ruer dans les brancards. Elle va même jusqu'à sacrifier, aveuglément, son amitié avec la jeune Yang pour le tirer d'affaire. Mais ça ne suffit pas, évidemment. Nadia n'est qu'une enfant, encore. Que peut-elle, toute seule, contre l'argent et des adultes manipulateurs ?

Assise, là, sur le lit de Nadia, laquelle s'est assoupie la tête posée sur ses genoux, Anjana sourit. Elle est dévastée, certes, de voir sa protégée souffrir ainsi. Mais, elle le sent. Nadia est prête, et bientôt, elle sera à même de recevoir le "Je t'aime" qui attend depuis si longtemps dans le cœur d'Anjana.











12 commentaires:

  1. Et bien bravo, tu m'as fait pleurer ... <3

    Et du coup, j'ai les doigts tout engourdis. C'est juste magnifique, tout: la video, la musique, les mots. Mais quel talent, tu as, comme tu sais manier l'émotion. Merci.

    PS : juste une petite question, je n'ai pas rêvé, hein, elle lui a en fiché à cinq au flic, Anjana, dans la vidéo, non? :D

    RépondreSupprimer
  2. Hi hi non, tu n'as pas rêvé *toute contente* J'en reparle un peu plus tard ;-)

    Merci beaucoup. Et désolée, mais je suis contente d'avoir pu te toucher ;-) <3

    RépondreSupprimer
  3. Anjana a quand même été sacrément patiente durant toutes ces années, j'espère que Nadia se rend compte de la chance qu'elle a eue de tomber chez cette famille aimante et bienveillante...
    Espérons que les deux femmes arrivent à rattraper le temps perdu... ;)
    En tout cas, il ne l'a pas volée sa châtaigne l'autre flic là !!!
    Super sympa la vidéo !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il est encore un peu tot pour qu'elle saisisse le concept de "chance", après tout ce qui lui est arrivé. Mais je pense que ça viendra. ;-)

      OUAIS !

      Merci ! :-D

      Supprimer
  4. Elle a vraiment la maternité dans le sang Anjana, c'est magnifique, et elle est trop belle, toute en rondeur, la maman câline parfaite :D

    Je suis de plus en plus persuadée que Nadia finira par laisser sa maman enter dans son coeur pour l'aider au sujet de Dan :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te cache pas que je m'y suis vue, moi, blottie contre Anjana :3

      *Tête de mystère* ;-)

      Supprimer
  5. c'est bon, t'a gagné GGO....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rajoute juste que la vidéo est magnifique ;)

      Notre cher Inspecteur/Commissaire aurait du choisir un autre parcours de jogging ce jour là ^^

      Supprimer
    2. J'ai gagné quoi ? o:-)

      Merci merci :-*

      Supprimer
    3. C'est la suite du commentaire du chapitre précédent concernant les larmes aux yeux :p
      j'ai été très émotionné ;)

      Supprimer
    4. C'était pour être sûre XD :-D

      Supprimer
  6. Petite pause douceur avant d'entamer le plus dur ? Tu nous ménages à ta façon ?
    En tout cas, c'est un plaisir de voir Nadia se relâcher un peu et s'ouvrir à quelqu'un qui tient vraiment elle et qui est là pour elle quand elle en a besoin.
    Et je suis sûr qu'Anjana était tout aussi ravie de pouvoir faire des trucs de filles avec sa plus grande.
    Et en plus tous est mis en musique ! Vraiment, c'était le chapitre détente ! :)

    RépondreSupprimer

Pensez à ctrl+C votre commentaire car blogger est capricieux ^^"
Merci ;)