8.



Le lendemain, il part presque travailler en sifflotant. Léonor, quant à elle, commence à sentir les effets des siestes sur le canapé.




Va vraiment falloir faire quelque chose ! Je l'ai rattrapée in-extremis alors qu'elle allait se mettre sous la couette. Je n'imagine même pas la scène à laquelle j'aurais eu droit si Lorenzo l'avait trouvée dans son lit.

D'ailleurs, il est rentré, et j'entends un vague : 

-"Y'a de l'eau qui jailli des toilettes !
- "Gnnnn...
-"Quoi ?
-"Foleréparé...
-"J'entends rien!"
Silence.
-"Je trouve pas de réparateur dans l'annuaire des services !"
Soupir.
J'arrive à articuler un : 
-"Y'en a pas ! Faut réparer soi-même ou en racheter.
-"Ah mais moi je répare pas les toilettes ! Faut en acheter un autre.
-"T'as pas d'argent, Lorenzo. Pas pour ça en tout cas. Regarde bien, tu vas trouver une clé à molette."




Je l'entends râler d'ici.
J'utilise mes supers pouvoirs, et je me dis qu'on va devoir faire nos besoins chez les voisins, vu comment il répare une chasse d'eau.




Contre toute attente, la fuite cesse. J'envoie donc Léonor lui dire de ne pas jeter les détritus.
-"Mais que voulez-vous que j'en fasse ?
-"Il me semble qu'on peut utiliser quelques pièces pour faire des améliorations.
-"Genre "anti-fuite" ?
-"Ce genre là, oui.
-"Mais qui va les faire, ces améliorations ?"
Suivez mon regard.
-"Ben voyons ! J'y connais rien, moi, en plomberie !
-"C'est bien ce qu'il me semblait, à moi aussi, mais regarde comme tu t'es bien débrouillé. Bon, je me demande quand même où tu as pu trouver tout ce barda dans des WC, mais bon... Raison de plus d'ailleurs pour garder les pièces pas trop abîmées. Des fois qu'on en ait besoin pour tirer la chasse... T'es sûr que t'as tout remis ?
-"Ben non quelle question ! J'y connais rien !
-"Bon... Beh on verra comment ça se passe la prochaine fois que tu devras retourner aux toilettes.
-"Et vous alors ?
-"Certainement pas ! C'est toi mon cobaye. Pas Léonor. Imagine y'a un reflux des égouts ? La pauvre !"
S'il avait des mitraillettes à la place des yeux...




Pour l'aider à progresser dans son travail, je l'emmène à la bibliothèque. Avec un peu de chance, il fera connaissance de la future Madame Forsythias (c'est son nom de famille).





Je crois que ce sera pas pour ce soir.
-"Eh ben... C'est pas des intellectuels dans le coin..." Me lance mon poulain.
-"Mais nan, c'est juste l'heure. Ils sont tous chez eux.
-"Qu'est-ce-que je dois faire ?
-"Tu dois jouer à des jeux vidéos.
-"Sérieux ?
-"Oui.
-"Cool !"





-"Qu'est-ce-qu'il y a Lorenzo ?
-"J'en ai marre qu'ils se coincent au niveau des portes et des escaliers. Ca fait deux fois qu'il rate le travail à cause de ça."

Ah ah.





De mon coté, je fais un peu bosser Léonor. On sait jamais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire