2.



-"Ça m'aurait étonné... Qu'est-ce-que je vous ai encore fait ? Est-ce-que j'ai pas assez mangé de gaufres et de pancakes au petit déjeuner ? Est-ce-que je n'ai pas progressé dans mon travail ? Est-ce-que y'a UN truc que vous m'aviez demandé que je n'ai pas fait ?"





-"Euh... Honnêtement ? Je n'en ai aucune idée je ne suis pas retournée chez toi après..."





-"..."





-"Mais c'est du passé tout ça ! Regarde où tu es ! C'est pas super ? Avoue que Léonor, elle est bien plus jolie, non ?
-"...
-"Ooohhh... Tu vas pas bouder quand même ! Allez quoi ! Dis quelque chose !
-"J'ai pas envie de vous parler. Ramenez-moi chez moi."





-"Jpgnnegngngnpa.
-"Comment ?
-"Jpgnnegngngnpa.
-"Articulez j'comprends rien!
-"Jpepas.
-"COMMENT ÇA VOUS POUVEZ PAS??
-"C'est compliqué... Peut-être que... Peut-être que y'a eu un problème avec ton quartier..."





-"Ohhhh mais me regarde pas comme ça, hein ! Après tout, j'y suis pour rien ! Si ton monde n'était pas si mal foutu, si y'avait pas TOUJOURS un truc de travers, eh ben on en serait pas là. Voilà. Et puis tu comprends, votre génération n'était pas super intéressante... Nan mais tu vas pas me contredire hein... Regarde Victoria et son mari là... Un ennui MORTEL! Et puis Ugo, il était mignon mais..."





-"... La carrière de pompieeeeerrrr.... Eh ! Tu vas où ?"





Là où j'aurais plus à te voir.





Ouh... C'est pas facile... J'y suis peut-être allée un peu vite et fort...





Quelques minutes plus tard...
-"Je peux m’asseoir...? (Note pour moi-même : faire attention où je place la souris)
-"J'vois pas ce que je peux faire pour vous en empêcher de toute façon...
-"C'est pas faux."





-"Bon! Mais qu'est-ce-que vous faîtes encore là ?! Je peux pas être tranquille un peu ? (Re-note : oops les plumbobs ! C'est sur cette photo que je remarque qu'ils ne partent pas avec les bulles!)
-"Mais je ne t'ai pas tout dit encore...
-"Ah parce-que c'est pas fini ? Vous allez m'annoncer qu'une météorite va venir s'exploser sur ma maison ? Ah bah ce serait pas une grande perte, tiens ! Regardez-moi où vous m'avez foutu ! Dans une vieille bicoque pourrie qui pue le renfermé avec des meubles en mousse tachée dans laquelle un rat voudrait même pas se soulager !"





-"Euh Lorenzo... On est pas tout seul... Il ne faudrait pas incommoder ce monsieur...
-"Hein ?"





-"Mais pourquoi il nous suit pas tout, lui!!! Elle te plaît ma poubelle ? Je te la laisse ! Je préfère dormir dehors tiens...
-"Merci mec... Mais elle est déjà à moi. Désolé pour les tâches mais j'ai pas assez d'argent pour en acheter un autre. Mais t'inquiète Blondie c'est cool... J'aime les gens qui disent ce qu'ils pensent. Ça fait avancer. C'est cool."





-"C'épaschezmoi?
-"Non.
-"Voupouviezpasldirepluto?
-"Jvoulait'faireuneblague. Diquelquechosedegentilaumoins...
-"Nan mais... Moi j'aime pas le sale mais euh... C'est grunge ! Voilà, c'est grunge. Et moi j'aime pas le grunge. Mais chacun ses goûts hein... C'est cool...
-"Bon je crois qu'on va y aller! Merci pour l'hospitalité."





-"C'est la blague la plus nulle qu'on m'ait jamais faite!
-"En même temps tu peux pas la saisir, le trait "sens de l'humour" n'existe pas ici! Et je sens qu'il va bien me manquer !
-"Quoi ?
-"Rien ! Allez, viens chonchon.
-"On va où ?
-"Tu verras.
-"C'est loin ?
-"Tu verras.
-"J'vous aime pas.
-"Tu me l'as déjà dit.
-"Je m'en souviens comme si c'était hier ! C'était devant mes dernières carbolafrimes au petit déjeuner ! J'm'en fiche dès demain matin j'en reprends."

Il risque d'être déçu. ^^ Mais on garde ça pour plus tard. A chaque jour suffit sa peine !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire