14.



- "Bon Lorenzo, faut qu'on parle !
- "Vous êtes encore énervée, vous.
- "C'est pas moi...
- "...C'est Léonor, JE SAIS.
- "Eh ben tais-toi alors !!
- "Vous avez bonne mine ce matin... Vous avez bien dormi ?
- "... Oh ! Ca marche ! Alors que tu l'as même pas regardée ! Elle pas fut' fut' la Léonor... Bref ! Il faut vraiment qu'on parle...
- "De quoi ?" Fait-il en se tournant enfin vers "moi".
- "Tu vas quand même pas me dire que sur TOUT le lot, y'a pas UNE fille qui te plaît !
- "...
- "Bon... Tu préfères les garçons ?"

Oops, regard mauvais.

- "Non.
- "Eh bah alors !
- "Vous allez critiquer encore.
- "Promis, je dis rien.
- "Vous avez pas besoin de parler pour être désagréable.
- "Visage de marbre.
- "Mouais...
- "Juré !"

Il se penche à nouveau vers l'avant, l'air rêveur.

- "C'est Dina Caliente."

Grumph.

- "Vous avez dit que vous ne feriez pas de commentaire !
- "J'ai rien dit et tu m'as même pas regardée !
- "Vous l'avez pensé tellement fort que j'l'ai entendu quand même !
- "Eh ben bouche-toi les oreilles !"

Et on se refait la tête.





On s'est quand même décidé à aller à la bibliothèque pour l'aider à obtenir sa promotion. Mais juste avant d'entrer d'y entrer, j'explose : 

- "Dina Caliente est une veuve noire. Elle est sans scrupule. Je la connais, tu sais. Elle s'est mariée à un Michael Galantome, il est mort mystérieusement. Elle couchait avec Don Lothario, qui était fiancé à Sandra Gothik, fille de Vladimir, qu'elle s'est mis en tête d'alpaguer. Et Dieu seul sait ce qu'il serait advenu si je n'étais pas intervenue. Et d'ailleurs, le jour où elle arrive avec sa soeur Nina, Sonia disparaît ! Et on la retrouve amnésique dans le désert ! Il ne faut pas que tu t'en approches, elle va te faire du mal. ET PUIS POURQUOI TU CHANGES DE TENUE A CHAQUE FOIS QU'ON SE TELEPORTE???"

Ouh ! Je suis toute essoufflée !!
Je me calme, et je vois que Lorenzo n'a pas l'air content... Tout ce qu'il trouve à dire c'est : 
- "Vous dites n'importe quoi... J'ai vu Sonia Gothik pas plus tard qu'avant-hier. Et Sandra Gothik est une adolescente, elle peut pas être fiancée."

Sur ces mots, il me contourne et pénètre dans la bibliothèque, me laissant sur le perron.




Je le reconnais, de là où il est, mon discours peut sembler tarabiscotté, pour ne pas dire... Délirant. C'est vrai que les sims 2, c'est pas le même monde, et que dans celui-là, ils nous ont fait un meltin-pot ! 

A la reflexion, je me demande s'ils ne se sont pas mélangés les pinceaux, chez EA. La douce et la gentille, c'est Nina, normalement, non ? Et Dina c'est la vénale. Eh ben là c'est l'inverse, avec Dina qui a une aspiration à la famille. Mais depuis quand ?

Bref, il est en colère contre moi, et à mon avis, terriblement déçu car je pense que je lui ai un peu cassé son rêve. Du coup, je m'en veux ! Mais zut quoi ! Il ne m'aide pas lui non plus... C'était quoi son problème avec Léa Dubois... Elle est jolie, c'est un génie... Ah ! C'est peut-être ça le problème... ^^ Bon j'arrête. Faut surtout pas que je lui dise.





Pendant qu'il s'entraîne à programmer et à modifier 2 jeux - Blic Bloc et celui sur le sport- beh oui, pas les sims, ce serait pécher -- Léonor, livrée à elle-même, se fait des amis ennemis. Les sang chaud, c'est pas de la tarte, moi je vous le dis ! Perso, je voudrais pas vivre avec elle !

Je peux pas la donner à Angerouge, elle va se mettre tout le monde à dos chez les "Avatars" !





Tout fier de lui qu'il est, il s'auto congratule quand il a terminé. Et Léonor exulte, elle va pouvoir se libérer de la mégère d'en face !

Bon bah... A la gym ?




Je vous passe les moments sur la machine, il soulève toujours 6 poids !

Vite fatigué, il revient vers moi, l'air de rien, en dansant. Puis :

- "Je vais prendre une douche !
- "Ah, bonne idée ! J'en ai bien besoin d'une aussi !" Réplique Don juste à coté.
- "Lorenzo, ne t'avise pas de monter tout de suite. Reste avec moi.
- "Pourquoi ?
- "Fais ce que je te dis."





Du coup, Don s'est senti bête et est allé prendre sa douche tout seul. Mais voyant qu'il n'était pas suivi, il est redescendu... Sale ! Sans trucage. ^^

- "Vite Lorenzo, on va au bar !
- "Chouette !"




- "T'es toujours content d'aller au bar, toi...
- "Oui...
- "Pourquoi tu souris comme ça ?
- "Je sais pas, je la sens bien cette soirée."

Ah oui ?

- "Allez ! Suit up!"





Ah ! Une nouvelle ! Elle est jolie et... juste parfaite pour lui !

Bah oui, c'est moi qui l'ai créée rien que pour lui. Oui, c'est un peu tricher, mais je la mets pas dans son lit quand même ! Tiens, pourquoi d'ailleurs ?




Ouais... J'aurais du. Ils ont dansé au moins deux heures, puis écouté la musique, côte à côte, et résultat, elle s'est barrée et ils ne se connaissent pas.

AAAARRRRRGGGHHHHH ! 

Il n'a rien trouvé de mieux que de s'asseoir à coté de Caroline, mais encore une fois, elle semble curieusement IN-VI-SIBLE ! Allez savoir comment elle fait, mais même en brillant - ouais carrément - genre feu de détresse "regarde moi pitié!", Môsieur est dans la lune...




Quand tout à coup il se lève...





NNOOOOONNNNN ! Mouah ah ah ! Ca s'invente pas ! 

Sans trucage !




En redescendant, il ne trouve rien de mieux que de taper la discut' à Nina Caliente.

Pouah !





- "T'es content de toi ? C'est ta nouvelle meilleure amie ? Toi ton style c'est les chaudasses Caliente, c'est ça ?"





- "Les quoi ? 
- "Elle a dit "les chaudasses Caliente"." Répète Lorenzo, visiblement encore en colère.
- "Lorenzo... M'étrangle-je.
- "Et elle a dit aussi que...
- "ON VA RENTRER !
- "J'ai pas envie, je pète la forme.
- "Il est super tard, tu travailles demain !"

Il hausse les épaules. Bon ! Ne sentant pas Léonor en sécurité, on s’éclipse de l'autre coté.





Ca m'aurait étonné...

Un coup d'oeil à Lorenzo, et je le vois pétrifié !

Un coup d'oeil à Dina, et la voilà qui repart déjà ! Mais qu'est-ce-qu'elle fabrique ! Allez, je tente le tout pour le tout : 

- "Lorenzo, je te jure que si tu la laisses partir sans lui dire un mot, Jean-René sera non seulement le prénom de ton premier né, mais celui des 13 générations à venir, FILLES COMPRISES ! Rattrape-moi cette fille !!!!!!!!




Contre toute attente, il arrive à la stopper. 
Tiens, encore une qui le mate mais non, lui, il ne voit que Dina.
Par contre, Dina, elle, ne la loupe pas... ^^
Hop hop, j'envoie Léonor pas trop loin pour qu'elle entende.




Le pauvre ! Il la stoppée en panique et du coup, il ne sait pas du tout comment l'aborder !

Sans trucage !

- "Euh... Oui... Euh... Ca va ?"

Va falloir trouver mieux Lorenzo parce-que vu son humeur, ça va pas suffire !

- "Euh... Ca faisait un moment que je vous avais pas vue dans les parages... Depuis la dernière fois... Chez moi...
- "...
- "Je suis Lorenzo, vous êtes venue chez moi, on a discuté et..."





- "Eh bien si je m'en souviens pas, c'est que ça devait pas être terrible !"





Oh... Je vais pleurer... Pauvre Chouchou !

- "Eh ben, ne faites pas cette tête, vous n'êtes pas le premier que je ne rappelle pas, hein ! Vous voulez leur numéro, pour créer un comité de soutien ? Les victimes de Dina, ça sonne bien ? Vous en pensez..."





Mais elle est odieuse !

Tout à coup, Lorenzo se prend le visage dans les mains et dit pour lui même :
- "Je ne suis qu'un imbécile. Elle avait raison depuis le début..."




- "Vous savez, des filles comme vous, j'en ai croisé un sacré paquet... Et je sais pas pourquoi, vous m'aviez semblé différente. Y'avait quelque chose chez vous qui me parlait. Dès que je vous ai vu, à la salle de sport."

Elle allait l'interrompre mais il ne la laissa pas faire : 

- "J'ai bientôt terminé. C'est vrai, je dois pas être le premier à vous accoster. Je dois pas être le premier à vous trouver jolie. Mais je suis sûr que je suis le premier à vouloir vous connaître, en tout bien tout honneur."

Menteur !



Quand moi je lui aurais ri au nez, Dina le scrute, comme pour déceler le mensonge dans ses paroles.
Je comprenais pas pourquoi il s'obstinait, mais en voyant la colère de Dina se calmer, ça commence à venir...

- "Nan, vous n'êtes pas le premier baratineur..."

C'était une attaque, mais elle manquait un peu de virulence !




Moi suspendue à leurs lèvres, moi oublier Léonor ! Visiblement, elle a commandé trop de verre pendant la soirée !

Je rêve où elle vient de faire un "HEP, TAXI!!!"

Imperturbable, Lorenzo répond : 

- "Vous croyez ce que vous voulez. Apparemment, on vous la fait pas... Alors qu'est-ce qui vous retient ici ? Vous auriez pu par deux fois déjà continuer votre route, mais...
- "Quatre. J'aurais pu au moins quatre fois..."

Une nouvelle provocation, mais dite tout en douceur.

- "Bah alors ?" Demande Lorenzo un sourire en coin.




Voyant Léonor à deux doigts de les interrompre, je l'envoie manger des chips pour éponger tout ce qu'elle a bu.

- "Elle est jolie et... vulnérable... Vous préférez pas tenter votre chance avec elle ? 
- "Je n'aime pas la facilité.

Nanméoh !

- "Je... Je ne comprends pas bien... Vous n'avez pas entendu les rumeurs à mon sujet ?
- "Quelles rumeurs ?"

Menteur !

- "Des rumeurs qui appartiennent à une autre Dina Caliente et qui me collent à la peau..."
Il hausse les épaules.
- "Beh si vous me dites que c'est quelqu'un d'aut..........."

RAAAAHHHHH J'ENTENDS PLUS RIEN !!!!




Super pouvoirs !

Oh mais... Elle sourit !

Voyons voir la jauge de relation... mais ça grimpe ma parole ! Tout ce que je fais, c'est relancer de temps en temps la conversation amicale quand j'ai peur qu'il se tourne pour me faire des grands signes "JE SUIS FATIGUE".




Et blablabla, et blablabla. Personne n'est en colère, personne n'est blasé, tout le monde est heureux. Ah, ça y'est, il est mal à l'aise. Mais il est agréable ! pas une action malicieuse ! Que des gentillesses !





Bon Ok, là il lui fait un compliment. Je lui ai un peu forcé la main pour voir si elle se rebiffait. On dirait pas !

Bon, on va pas tenter le diable... Allez, "au revoir".





Ah bah là c'est bizarre, tout à coup, il est trèèèèèèsssss fatigué.

Oops ! Et Léonor au fait ?





Ahem...

2 commentaires:

  1. Pauvre Léonor. Tu as dit qu'elle était mariée au début, qu'en pense son mari qu'elle soit tout le temps fourrée chez un autre? C'est une marraine d'abstinence? lol

    RépondreSupprimer
  2. ah ben ça se précise acec Dina loool. Suffisait juste de savoir lui parler :)

    RépondreSupprimer